La première revue de modélisme naval
    Contact      Panier      Accueil  

SOMMAIRE
NEWS et BRÉVES - page 4
REPORTAGE - page 6, 12, 15, 18
PLAN GRATUIT - page 22, 34
THERMIQUE - page 28
VAPEUR - page 42
ESSAIS - page 48
TOUR de MAIN - page 54
TRUCS et ASTUCES - page 60
MRB Retro - page 66
ANNIVERSAIRE - page 72
ARTICLES PARUS en 2002
ECHOS - page 70
PETITES ANNONCES - page 73
ABONNEMENT MRB
LIBRAIRIE MRB
LIBRAIRIE CATALOGUES
ANCIENS NUMEROS
NOS LIENS INTERTNET



Mailing List MRB
Votre adresse E-Mail :

Inscription
Dés inscription




TOUR de MAIN 
 
 
Article du boulanger et ustensiles de cuisine (2)

Page N° 54

Olivier Bello

   Après avoir passé plus d'une centaine d'heures pour la réalisation des cuisines d'un "74 canons", la seconde pièce d'importance de l'article du boulanger est sans nul doute le four à pain dont je vous propose de décliner la construction de trois façons différentes : en vue globale, en vue en plan au niveau de sa chapelle, et en coupe médiane longitudinale pour en comprendre le volume intérieur.
   Le four à pain est situé sur le premier pont du vaisseau, en arrière du grand panneau et en avant des montants du grand bitton. Il s'agit d'une pièce particulièrement massive dont le poids peut être estimée aux alentours de huit tonnes ; il permet la cuisson d'environ 150 kilos de pain par fournée. Cette masse s'explique principalement par une maçonnerie en briques qui est massive, avec un assemblage par le biais de mortier dit "franc". L'ouverture du four est orientée à tribord du vaisseau, face à l'espace qui correspond au poste du boulanger. Les descriptions qui suivent sont celles d'une construction effectuée à l'échelle du 1/24.
Perspectives générales du four à pain
   Contrairement aux cuisines décrites dans le précédent article (MRB n°474), la caisse de cet élément est entièrement fermée, constituée de forts bordages qui n'ont pas besoin d'être renforcés par une croix de Saint André, la partie supérieure de la quatrième planche de bordage correspondant au niveau de l'ouverture de la bouche. Cette planche est entaillée dans sa partie médiane pour permettre l'incrustation des derniers carreaux de terre cuite qui correspondent à l'achèvement du pavement de l'âtre. C'est à cet endroit que débute le revêtement de la bouche qui est faite en plein cintre et conduit à la voûte du four...

0,00 €



Quantité:
 
   
Retour Contact | Panier | Accueil