La première revue de modélisme naval
    Contact      Panier      Accueil  

SOMMAIRE
NEWS et BRÉVES - page 4
REPORTAGE - page 6, 12, 15, 18
PLAN GRATUIT - page 22, 34
THERMIQUE - page 28
VAPEUR - page 42
ESSAIS - page 48
TOUR de MAIN - page 54
TRUCS et ASTUCES - page 60
MRB Retro - page 66
ANNIVERSAIRE - page 72
ARTICLES PARUS en 2002
ECHOS - page 70
PETITES ANNONCES - page 73
ABONNEMENT MRB
LIBRAIRIE MRB
LIBRAIRIE CATALOGUES
ANCIENS NUMEROS
NOS LIENS INTERTNET



Mailing List MRB
Votre adresse E-Mail :

Inscription
Dés inscription




REPORTAGE
 

Digne-les-Bains
Les championnats de France de maquettes navigantes 2003
Page N° 6
Texte : Jean-Claude Cauty - Photos : Jean-Didier

   Digne-les-Bains, le temps du long week-end de l'Ascension, s'est transformé en port principal du modélisme naval radiocommandé. C'est sur un plan d'eau magnifique que se sont déroulés les 38e championnats de France de maquettes navigantes. Une organisation quasi parfaite (pour un jeune club), une météo clémente malgré l'orage du jeudi soir, une ambiance décontractée et des participants sympas, tel fut le cocktail de ces quatre jours.
Certains parleront d'un petit championnat, ce ne fut pas le cas avec 66 navigations présentées du moussaillon au programme F7. Ce n'est pas mal sachant que, mis à part le F6 et F7 qui ne participent qu'à une seule présentation, chaque concurrent de chaque classe navigue trois manches, soit un total de 194 parcours, barrages compris...


Page N° 12
Bernard Gillier

   L'Open de voile catégorie AC et Wor du printemps s'est déroulé à Autun, ville gallo-romaine, située en plein cœur du Morvan, au carrefour de trois départements bourguignons. Quinze jours plus tard, Jean-Michel Da Silva a remis cela en organisant à St Mandrier une rencontre dans le port. Le soleil et les skippers étaient aux rendez-vous.
Cette rencontre amicale du 8 au 11 mai regroupait huit grands voiliers répartis en deux catégories. Les plus nombreux, au nombre de six étaient des AC/10 (traduire America Cup au 1/10) contre deux Wor 80 (voir les articles de Philippe Debord dans la revue). Leurs caractéristiques sont les suivantes : longueur hors tout 2,50 m, longueur à la flottaison 1,80 m, largeur maxi 0,55 m, tirant d'eau 0,55 m, déplacement de 16 à 25 kg, surface de voilure 3,50 m² et un mât de 3,25 mètres.
Les skippers venant de Monaco, des Pyrénées-atlantique, du Var, de la région parisienne, de la Nièvre et de la Côte d'Or, se sont mesurés durant quatre jours à raison de huit à dix manches journalières à la grande joie du public fort nombreux venu encourager les concurrents. La plupart ont découvert le site autunois et ont été enthousiasmés par le magnifique plan d'eau mis à leur disposition, sans compter les locaux et le dynamisme des membres du club pour la mise à l'eau et le bon déroulement des épreuves. Ne pas oublier qu'Autun et le Club de voile autunois organiseront, pour la première fois, la finale de la Coupe du yacht-club de France du 25 au 31 août 2003. C'est en quelque sorte une "répétition" pour se mettre dans le bain. Le soleil et le vent étaient au rendez-vous, seules les régates du vendredi après-midi ont été écourtées en raison de rafales enregistrées à force 5...
Open de voile
Autun et de St Mandrier




CF Thermique
Plein pot à Rambouillet !


Page N° 15 - Philippe Badouard
   Durant le week-end de la Pentecôte, Rambouillet a reçu les Championnats de France en catégorie inshore, offshore thermique et électrique sous la bannière du Modélisme Naval Rambolitrain. Sur les trois jours de course, sous une météo parfois variable, les meilleurs pilotes du moment ont pu exprimer leurs talents et pour certains créer la surprise.
   Cette édition 2003 des CF aura vu une forte participation et, cela dans toutes les catégories. Les manches courues ont toutes été très disputées notamment en 3,5, où Jean Malberti avec son Spider l'emporte sur Jean-Marie Vivrat, talonné lui même par David Tribout et Cyril Di Benedetto, ces deux derniers étant dans le même tour à l'issue des trois jours de course...


Page N° 18 - Texte : Philippe Badouard - Photos : P. B et Anna Taborek

   Le nouveau M/F Norröna fait partie des "cruise ferries" qui allient confort des passagers pour leur offrir une mini croisière de rêve et transport des marchandises, des camions et des voitures. Remplaçant un navire vieillissant qui portait le même nom, le nouveau Norröna est le seul bateau à effectuer les traversées vers l'Islande en assurant une escale régulière aux Iles    Féroé. Lancé le 24 août 2002, il a fait son voyage inaugural en avril dernier. Le MRB était invité à cette fête.
Lancé le 24 août 2002, le M/F Norröna est depuis sa mise en service en avril dernier, le fleuron de la Smyril Line, une compagnie maritime féroïenne qui dessert la Norvège et le Danemark. C'est aussi le seul navire à assurer les traversées vers l'Islande en faisant escale aux Féroé. Inauguré très récemment (le 11 avril 2003), ce nouveau cruise ferry est un véritable hôtel flottant qui peut embarquer près de 1500 passagers et 800 automobiles. Il offre un luxe digne d'un paquebot, notamment en ce qui concerne les cabines des ponts supérieurs (on ne parle même pas de la suite qui est réservée aux passagers de marque ou à l'armateur à 2500 € la traversée). En ce qui concerne les divertissements, trois restaurants et cafétérias, un night-club, une piscine, des salles de jeux (avec machines à sous et jeux vidéo), un centre de fitness et une grande galerie marchande… permettent aux passagers de passer un agréable séjour lors d'une mini croisière de quelques jours en Atlantique Nord notamment les jours de mauvais temps. Si la météo se montre clémente, on peut profiter des grandes promenades aménagées sur les 7e et 8e ponts qui sont pourvus de chaises longues, de bars… Enfin, tout pour le farniente...
M/F Norröna
Un ferry de luxe en Atlantique Nord




Retour     Contact | Panier | Accueil