La première revue de modélisme naval
    Contact      Panier      Accueil  

SOMMAIRE
NEWS et BRÉVES - page 4
REPORTAGE - page 6 - 10 - 18 - 24 - 40
ESSAIS - page 14
MAQUETTE PLASTIQUE - page 30
PLAN ENCARTE - page 36
PLAN du MOIS - page 48
MARINE ANCIENNE - page 58
COURRIER des LECTEURS - page 64
TRUCS et ASTUCES - page 66
BIBLIOTHÉQUE - page 68
ARTICLES PARUS en 2002
ECHOS - page 80
PETITES ANNONCES - page 82
ABONNEMENT MRB
LIBRAIRIE MRB
LIBRAIRIE CATALOGUES
ANCIENS NUMEROS
NOS LIENS INTERNET



Mailing List MRB
Votre adresse E-Mail :

Inscription
Dés inscription



1024 x 768

© Tous droits réservés 2003 Avertissement

Administrateur, Réalisateur, Webmaster   Webmaster
MARINE ANCIENNE

 
L´Aurore 1766 (12)


(suite des MRB 457, 459, 461, 463, 465, 467, 469, 471, 473, 475 et 477)


Corvette conçue par Nicolas OZANNE - page 58.

Olivier Bello

Finitions des porte-haubans
   Voici venu le temps des sculptures et autres réjouissances comme la tonnellerie ou le fanal de poupe, chacun de ces travaux étant bien sûr multiplié par deux. A ce sujet, si, pour des pièces courantes, on ne peut pas dire que l'investissement de temps est double, il faut reconnaître que le problème est réel pour la fabrication des sculptures, chaque élément devant être traité à part et dans sa globalité.
La figure de proue
   J'ai tout de suite pensé qu'elle serait compliquée à mettre en œuvre, pour deux raisons principales : d'une part, elle change des habituelles représentations quasiment symétriques ; d'autre part, elle est constituée de plusieurs parties bien distinctes : une base faite de nuages, une belle soutenant le blason du marquis de Courtanvaux avec sa main droite et arborant fièrement un flambeau avec la gauche, cette déesse étant flanquée sur son flanc bâbord d'un chérubin dont la présence semble assez énigmatique. Dès le début, il m'a semblé évident de traiter ces différents sujets séparément afin d'obtenir le meilleur effet possible de relief et d'éviter des jours qui peuvent être très fins entre les différents composants. Je rappelle que la magnifique exposition présentée actuellement au musée de la Marine de Paris permet d'apprécier parfaitement cette constitution en de nombreux éléments.
   La pièce majeure de cette figure de proue représente la déesse Aurore ; sa conception originale est due au sculpteur Charles Bridan, grand prix de Rome en 1754. Selon le Dictionnaire abrégé de la fable de M. Chompré en 1763, elle symbolise "la fille du soleil et de la lune, elle préside à la naissance du jour". Tout comme pour la décoration de la poupe de la corvette, on retrouve les nuages de l'ignorance garnis de quelques fleurs, alors que le flambeau représente la naissance du jour, et donc les progrès de la connaissance et de la science, tous ces renseignements étant cités dans la monographie de G. Delacroix. Si l'assise de cette égérie est particulièrement originale avec sa position en amazone, l'effet produit par la masse nébuleuse ne semble pas être du meilleur goût car il alourdit considérablement le tout ; enfin, il faut bien faire avec...

0,00 €



Quantité:
 
 
Retour     Contact | Panier | Accueil